Des valeurs en peine ?

juin 2, 2007 at 3:23 18 commentaires

Des panneaux, encore des panneaux sur Babi, mais il y en a toujours d’un peu particuliers qui attirent mon attention. C’est la nouvelle campagne de Voodoo Communication pour la pâte chocolatée à tartiner. On reconnaît bien le produit à distance sur le panneau sur le bas de l’affiche et en haut les enfants. 

Les enfants, pas dans leurs habillements habituels, pas dans leur naturel. Je comprends bien le choix de Voodoo : rien de mieux que des enfants pour «vendre» de la pâte à tartiner. Je suis même pour la plupart du temps d’accord avec les choix de Voodoo. A mon humble avis, ils ont les meilleurs créatifs en pub à Abidjan et en Côte d’Ivoire. Ils ont des concepts à la fois originaux et innovants, très près du peuple et professionnels en même temps. Ce sont de superbes artistes que je respecte. choco-boucantiers.jpg

Mais franchement cette dernière campagne pose un réel problème. Par exemple, le message sur l’un des panneaux : «les Choco–Boucantiers». Sur l’image on a des enfants, des petits garçons qui ont des casquettes retournées sur la tête, des lunettes de soleil, des grosses bagues aux doigts. Plus expressif encore : à la télé ces même petits garçons dansent sur une scène avec des manies qu’on reconnaît bien à ceux qu’on appelle à Abidjan les «boucantiers». 

Comment définit-on les «boucantiers» ? Ce sont effectivement ceux qui font du boucan, des «tonneaux vides», des chanteurs et autres célébrités qui ont pour unique baromètre de valeurs le type de vêtements qu’ils portent. Qui se définissent par la quantité d’argent qu’ils peuvent distribuer lors d’un évènement, aussi par l’effet qu’ils font à leur passage au milieu des filles. Voilà un peu à quoi on peut assimiler les boucantiers à Abidjan et voilà ce qu’on voudrait prôner par de telles images pour nos petits garçons sur des affiches ? J’essaie de «lire» le message : «mange de la tartine de chocolat et ne passes pas inaperçu» ou alors «deviens voyou !», je ne suis pas sûre que ce soit ce à quoi les parents rêvent pour leurs petits garçons. choco-miss.jpg

Une autre affiche du même produit dans  d’autres coins de la ville. Le message : «Les Choco – Miss». L’image : des petites filles avec des rallonges (ça se voit ne me demandez pas si j’en suis sûre !). Elles ont des poses pour le moins tendancieuses, avec le maquillage de circonstance et les manies qui vont avec. Ce n’est vraiment pas sérieux ! Enfin… Les enfants sont marqués par ce qu’ils voient tout petits, ils se font rapidement des modèles, s’attachent à ce qu’on leur présente en grand et y croient profondément. 

Je crois et je rêve à la pub qui ne fait pas que vendre. Je rêve de la pub qui communique des valeurs que notre société perd de plus en plus. Je rêve de la pub qui ne fait pas que faire rêver mais qui pousse à l’effort «sain», au travail, au dépassement de soi, pour se faire une place méritée et louable dans la société. Je rêve de la pub qui fait prendre, dès le bas âge, de bonnes habitudes, des envies d’efforts qui poussent à faire de bons choix ! 

Je suis sensible au besoin de retour de valeurs que nous recherchons et qui nous fera du bien en  Afrique et dans notre pays. On peut dire volontiers que c’est rien cette pub de Tartina (et Voodoo), que c’est juste pour amuser les enfants, mais je sais et les créatifs le savent aussi, que les enfants sont de très «puissants» prescripteurs. Ils demanderont à manger Tartina, mais aussi les accessoires qui vont avec…qu’ils auront vu sur les panneaux et à la télé ; et ils rêveront d’un avenir qui s’assimile aux images vues. Et …la suite va sans dire ! 

On aurait pu avoir : «Les choco-médecins» ; «Les choco-musiciens» ; «Les choco- profs» ; pourquoi ça ne ferait pas rêver ?                                                                   

Publicités

Entry filed under: Non classé.

Des journées des TIC…pour dire quoi ? Temps mort?…

18 commentaires Add your own

  • 1. RV  |  juin 3, 2007 à 12:34

    Je pense que nous touchons ici un changement dans la famille africaine, l’importance prise par les enfants dans les processus de consommation. Il y a vingt ans, nous étions en effet dans une société où les enfants n’avaient pas à assumer une volonté. Aujourd’hui, les campagnes s’adressent directement à eux et c’est pour ça qu’on joue sur les envies de se traverstir et de « s’encanailler ». A cet âge, les enfants sont beaucoup plus sensibles aux comportements qui vont contre l’autorité. C’est ainsi qu’on préfère être le voleur dans le fameux « bandit-police » qu’on jouait étant gosses. A cet âge, on est plus épris de grands espaces que de carrières soient-elles brillantes. Ce sont des jeux et je pense que cette pub surfe sur la vague. Quantaux filles, elles rêvent toutes d’être des Miss ou des Mme de Fontenay avec leurs poupées Barbie et autres…

    Je pense que ta crainte, celle d’une jeune femme qui réfléchit à la signification des images, est trop elléborée pour nos enfants. Ils sont des boucantiers, comme nous étions des cow-boys, des indiens, des bandits, des stars du sport, bref comme tous ces gens que nous ne sommes pas devenus, optant pour des métiers ou des carrières plus classiques.

    Et puis même, je sais que je ne vais pas te faire plaisir, alors pas du tout, mais je trouve bien que ces gamins puissent avoir des idoles « locales ». Nous, on a grandi avec des stéréotypes venus d’ailleurs, on aimait Delon, Teri Kassem, Bruce Lee… Alors, même si à titre personnel, je ne suis pas et je n’encourage pas les boucantiers, c’est un beau coup.

    Maintenant, j’aurais été d’accord avec toi si cette pub s’adressait à des ados…

    Réponse
  • 2. Dindé Fernand  |  juin 4, 2007 à 4:17

    Les professionnels du marketing et de la publicité ne cherchent pas à bâtir ou à renforcer la morale des peuples. Ils ont un seul objectif: Vendre. Durent-ils pour cela tendre la main au diable!
    A nous donc de donner à notre progéniture les meilleurs modèles et exemples en famille, et la meilleure éducation, si nous voulons en faire les meilleurs citoyens de demain.

    Au fait, qui est chargé, dans ce pays, de moraliser la pub? Juste pour savoir.

    Réponse
  • 3. ghis  |  juin 6, 2007 à 11:32

    Nad,
    je comprend tout à fait ton point, mais j’aimerais quant même émettre une réserve et dire que j’ai epur si tu me dis que l’éducation ou mieux les valeurs que les parents transmettent à leurs enfants sont complètement remis en cause par « une » publicité. Si c’est vraiment le cas, tout le système de transmission de valeurs est remis en cause en CI (école, église, famille).

    Tu as raison de dire que les enfants comprennent, c’est pourquoi ils peuvent bien faire la différence entre une publicité et un cours de morale.

    La pub du petit poisson rouge (Maurice) ne véhiculait certainement pas des valeurs plus nobles !

    Je te renvoie dans le Publicitor pour que tu comprennes que la pub évolue dans le cadre d’un contexte socio-culturel bien précis. Elle est reflet et révélatrice des us de la société dans laquelle elle évolue. Elle doit pouvoir épouser les points sur lesquels les individus focalisent pour satisfaire à la fois les intérêts du client, les contraintes créatives et se faire comprendre par le grand nombre.

    En travaillant un peu autour des stéréotypes, on comprend bien ta réaction… les enfants sont sages, innocents, etc…les femmes sont belles, les hommes sont forts…ok mais de temps en temps, faut qu’on puisse sortir de là non? ça s’appelle la disruption (s’opérant pour le cas précis dans le cadre de la création pub qui en général présente un autre visage des enfants)

    Et en général faut jamais oublier qu’une communication est toujours la réponse à une problématique bien précise qu’il faut connaître avant d’analyser.
    Tu me dira que tu parles de ce que tu vois en tant que récepteur, mais rassure toi ça a été bien étudié au niveau du coeur de cible …

    fo pas facher, nous s’amuser …c’est rigolo tout de même hein ? Miss T, pardon Mrs K.

    Réponse
  • 4. karaba  |  juin 6, 2007 à 5:00

    Yo, doucement petite mère

    sans vouloir t’offusquer
    1- le chocolat n’est pas mauvais pour les dents, c’est de ne pas se brosser les dents après qui est mauvais. par contre, le chocolat est connu pour son apport en magnésium, recommandé pour retrouver un peu d’énergie, tu veux la liste complète des vertus de cet or marron ?
    Dois-je comprendre que le chocolat, les bonbons, les biscuits, bref tout ce qui fait plaisir ou qui est utile mais qui aurait un effet néfaste doit disparaître même des rayons? la moutarde parce que ça monte au nez, l’ail parce qu’après ça donne mauvaise haleine, les produits pour le ménage parce que si tu les avale, tu meurs?

    2- Nous parlons de pub ma chère! de PUB! tu vois cet art qui fait connaître,aimer , acheter et réacheter, tu vois de quoi je parle?
    c’est une affaire qui est arrivé là parce qu’il ya avait de la concurrence. Or, qui dit concurrence, dit business. Il ne faut pas se leurrer. C’est après que viennent se greffer des questions esthétiques et morales.
    C’est toi aujourd’hui qui te plains, parce que tu as des principes bien arrêtés. mais le commun des mortels n’y voit aucun inconvénient, ou si peu. Or, ce qui intéresse la pub,c’est le commun des mortels avec une grande question comment faire pour que ces gens-là soient attirés par ce que je vends?je ne vois vraiment pas ce que Voodoo au travers de cette campagne a dit ou fait qui heurte la morale. En plus, c’est connu, au point où on en a fait une émission, « on ne peut pas plaire à tout le monde »!
    et toi même tu sais, les campagnes ne se font pas au hasard; c’est l’étude d’un environnement donné qui amène à ce que tu vois aujourd’hui. Le peuple ivoirien pour ce que j’en sais sort de 5 ans de difficultés; pourquoi ne pas s’amuser un peu? en plus c’est un peuple qui bouge, qui vit ! intelligents, ils savent aussi faire la part des choses, comme toutes les populations exposées à de la pub de par le monde.
    On s’éclate, Nadine. Quand plus tard tes enfants joueront aux bandits -policiers, tu ileur nterdiras d’être les bandits? parce que c’est un mauvais exemple pour la société?c’est un jeu!
    Autant je ne prends pas les enfants pour des simplets, autant ne les prends pas pour des génies qui comprennent le sens caché des choses. Eux, tout ce qu’ils veulent à cet âge là, c’est s’amuser. Tu crois franchement que c’est 1 campagne qui plus et celle-là qui va remettre en cause l’éducation d’un enfant ?
    Remettons les choses à leur place.
    Pour finir, c’est une affiche, alors peut-être que si tu montres aux gars de Voodoo un peu d’espace pour mettre la poubelle que l’enfant est allé vider et le sourire de la mère et comment elle ouvre un tiroir pour lui remettre du chocolat et comment il court l’embrasser et où on doit écrire « choco-professeurs, choconut, le chocolat que seuls méritent les bons enfants », on aura une affiche …de valeur!
    take care et faut pas fâcher, Voodoo s’amusé !!!

    Réponse
  • 5. Annie Jo  |  juin 6, 2007 à 7:39

    Bonjour Nadytch,
    Si je te comprends bien, tu voudrais une Pub qui dise ou ki ait une petite note à la fin du genre ‘le chocolat est nocif pour les dents, brossez les matin et soir’? Un peu comme les pub de cigarettes? Et ki encourage plutôt des métiers classiques comme la médécine ou L’enseignement?
    A mon avis, je ne condamnerai pas tout de go Voodoo d’avoir choisis les boucantiers ou les miss comme modèles car après tout, je ne sais pas pour les boucantiers, mais le métier de miss nourris « son homme ». Et puis ils ne sont pas seuls dans l’histoire, ils me semble que les enfants choisis pour cette pub ont des parents qui ont sans aucun doute encourager leurs enfants et les ont même accompagner pour les séances de tournage. tu es du métier, tu sais comment ça se passe!
    Alors la perte de valeurs, elle commence où, depuis kan la vivons nous? Qui doit inculquer ces valeurs aux enfants, d’après toi? Voodoo (ou tout autre agence de com), les parents, la société?
    Ces enfants grandiront avec les modes, les tendances et tout ce qui peut te sembler négatif dans la formation de leurs futures personnalités mais en fonction de ce ke les parents (d’abord) leur auront inculquer comme valeurs, ils feront demain « de bons choix » ou pas.

    Réponse
  • 6. RW  |  juin 7, 2007 à 11:51

    Je pense que le but de Nadine ici est moins d’aborder ces affiches en tant que donneur d’ordre ou concepteur que d’elargir notre conception vers d’autres acceptions plus larges (consommateur alerte et mère et pere de famille, citoyen…) ce qui je l’avoue est assez osé dans un espace qui se veut technique. Ce billet nous permet de voir l’incidence qu’un trop plein de technicité peut avoir dans l’imaginaire des enfants qui ont certainement été pensé dans le cadre de ces affiches comme de simples cibles, de petites bouches qui doivent absolument se remplir de chocolats !

    Faut pas se leurrer, les concepteurs ont misé de façon très perfide et complètement capitaliste sur les aspirations de rébellion des enfants. Ca marchera certainement, la preuve est que nous en parlons déjà, mais est-ce qu’une pub faisant appel aux valeurs plus soft et famille ferait moins vendre de la tartine qu’une autre mettant en lumière le cote sombre, boucantier, tape-à-l’oeil et voyou?

    J’émets aussi quelques doutes sur le volet ludique que certains versent au crédit de cette pub et serai curieux de cerner l’impact de nos petits jeux d’antan sur notre génération de flambeurs, noceurs et autres ….boucantiers( !!!) que nous voulons ériger en modèle pour les enfants d’aujourd’hui

    Comme quoi les jeux que nous jouons peuvent s’avérer plus révélateurs qu’on ne le croit…

    La création et la pub peuvent aussi véhiculer des idées plus nobles(surtout quand l’occasion et le produit s’y pretent) en vendant tout autant, sinon plus. voila pourquoi je trouve ça un peu limite et même un peu simplet de la part de Voodoo d’ainsi surfer sur cette vague demago. Les gentillesses de Nad en début de papier n’y changent rien.

    Réponse
  • 7. robee  |  juin 8, 2007 à 10:19

    bonjour Nadk!
    tu sais la pub et ses vertus c’est pas facile
    on dit très souvent la pub ne peut pas faire l’unanimité.
    et je suis d’accord sur ce point, mais je voudrai te demander de ne pas être fermée sur ton jugement,il s’agit de regarder au tour de toi et de te rendre compte de l’opinion des uns et des autres sur le groupe « les boucantiers » il s’agit certainement des gars qui sont des célébrités,qui sont une refférence dans leur domaine,alors ne va pas te plaindre de la morale ou encore des valeurs à inqulquer à partir d’une affiche publicitaire. Je pense que Voodoo a voulu marqué par le contexte socio-culturel,parce en Côte-d’Ivoir c’est la musique qui amuse le plus, qui déstress les populations et qui fait la particularité de ce peuple. quoi de plus normal que la campagne pub du chocolat des boucantiers passe par ce domaine, et à travers sa cible principale (les enfants,mais des stars); à mon humble avis il s’agit de vendre son produit dans le meilleur des contextes et intéresser son public cible.

    il s’agit de comprendre,d’aimer et de faire aimer,car les valeurs intrinsectes s’acqierent ailleurs que sur une affiche,certe la pub modifie nos comportements mais elle vend d’abord.
    ces enfants vendent un produit à travers un univers bien précis et valorisant dans un sens, car tout enfant rêve de devenir une célébrité quelqu’en soi. sinon quel parent enverai son fils à l’école pour devenir foot balleur,on l’envoie d’abord à l’école pour devenir Président,puis le contexte social l’insite à ressembler à Eto’o Fils.

    donc Nad, je ne vois pas pour koi tu devrais t’inquiéter tout va bien c’est de la pub et surtout d’une étude de marché.

    Réponse
  • 8. ble sery  |  juin 8, 2007 à 4:07

    je vais etre tres bref, mais promets de revenir la dessus tre prochainement.
    c’est vrai ,vs pronez des valeusr morales qoui de plus normal.
    sachez toutefois que la pub ne crée pas (en general)des valeurs nouvelles.elle est puise dans la sté des valeurs existantes ou latentes qu’elle met en relation avec un produit x.la recherche du concept pub s’appuie sur des motivations significatives pr le coeur de cible visé.ici la tendance à etre boucantier ou miss existe bel et bien chez nos enfants.si le peuple de cote d’ivoire à adopté cette tendance musicale et comportementale pourquoi serait il choquant lorqu’onb la decline en pub.
    par ailleurs le concours miss meme si persllmt ,il m’est egale,est pratiqment devenu un evenement culturel mondial drainant public et sponsor.alors pourquoi seait -il un crime lorqu’on eveille des envie de miss dans la pub.
    allez bravo voodoo ,les sorciers dela pub ivoire.
    ble sery

    Réponse
  • 9. ghis  |  juin 11, 2007 à 5:58

    juste pour dire que c’est pas vraiment bien analysé de dire que les concepteurs de cette pub ont misé de manière perfide et capitaliste sur les « aspirations » de rebellion des enfants.
    Il ne s’agit pas d’aspiration mais d’adaptation. et c’est pourquoi il faut bien comprendre la pub et le contexte avant de faire une analyse.
    la pub tient compte des « particularités » socio et culturelles, elle communique dans le contexte de conventions et mythes collectifs.
    Ces jeunes gens (boucantiers) bien que traités de tous les noms, sont devenus un répère dans une société qui a connu une légère instabilité (cf obsèques de Douk Saga).

    Et faut bien savoir que la communication aurait été destinée au Cameroun qu’on aurait sans doute pas présenté des boucantiers, mais des choco éto’o fils /choco footballeurs parce que tout simplement la pub s’adaptera à ce qui fait mouche et surtout vent dans une société.

    Réponse
  • 10. CARTUNELO  |  juin 15, 2007 à 7:02

    Dans un contexte de compétitivité et de conquête de marchés de plus en plus fructueux financièrement ,les professionnels de la pub n’ont que très peu de temps consacré à ‘impact social de leurs affiches publicitaires. Alors il est prétentieux d’attendre mieux de leur part.
    Et c’est bien dommage.Les panneaux publicitaires désormais nous montrent ce que jamais personne n’oserait exposer aux yeux de ses enfants ou encore einseigner à l’école.
    Je n’ai pas encore vu de média de communication aussi grand et volumineux qu’un panneu publicitaire. Ils sont fait pour capter l’attention et sont les premiers éléments vers lesquels l’on tourne les regards lorsqu’on se promène dans la ville.Plus grands même que nos écrans de télévision.
    Alors Il est important qu’ils servent d’instructeurs et jouent un grand rôle dans l’amélioration des moeurs, du style de vie, pour nous qui jettons un coup d’oeil à plus de 25 panneaux publicitaires par jour.
    Alors beaucoup de courage et de subtilité à vous les professionels de la pub pour savoir équilibrer convenablement la balance Business profits/Valeurs morales.

    Réponse
  • 11. Berthe Tchuate  |  juin 16, 2007 à 3:47

    Je suis parfaitement d’accord avec votre analyse sur les concepts pronés par les choco-miss ou boucantiers. Il y a des choses que nous admettons dans le monde des adultes, mais nous ignorons que pour les enfants les implications sont profondes. Manger du chocolat en plus n’a jamais fait de miss, à moins qu’elles ne soient Awoulaba.
    Par ailleurs, après cette vilaine guerre par laquelle la Côte d’Ivoire a dû passer, il est certain que l’enfance et la jeunesse ont besoin de véritables valeurs. Car il ne faut pas oublié qu’actuellement, après avoir pris des armes on peut devenir ministre…… Il faut donc faire attention aux concepts présentés à la jeunesse. Elle a besoin de modèles positifs. Ce n’est pas parce qu’un concept est populaire qu’il est bon de le proposer à la jeunesse. C’est l’avenir du pays qui est en jeu.

    Réponse
  • 12. ghis  |  juin 19, 2007 à 10:12

    mais l’avenir du pays ne décide pas à travers une pub !!
    Ouvrez un peu les yeux !!

    Réponse
  • 13. Davy BRISSI  |  juillet 28, 2007 à 3:10

    bonnes initiatives

    Réponse
  • 14. Francis Yapobi  |  août 8, 2007 à 6:07

    comme beaucoup l’on dit il ne s’agit que de publicité, les creatifs de chez voodoo ne sont pas ceux qui doivent inculquer des valeurs au enfants ivoiriens, qui plus est le choix des boucantiers se justifie parce que c’est dans l’air du temps c’est les vacances et ils sont de plus en plus present dans les medias
    Idem pour les miss, cette campagne est arrivée a quelques semaines du denoument de miss cote d’ivoire (qui est une institution respectable, et certainement le dernier bastion du glamour en Cote d’ivoire)

    pour ce qui est du message de sante bucco dentaire, c’est une bonne idée. reprendre le message diffusé en bas des pubs francaises pourrait s’averer payant neanmoins il faut garder a l’esprit que l’education ne se fait pas par la publicité

    Réponse
  • 15. Mikke  |  août 31, 2007 à 6:15

    Une pub est destinée à faire vendre un produit certes, mais elle transmet un message qui est censé diffuser les valeurs de l’annonceur. Il faut donc faire très attention au contenu.Chocodi serait-elle adepte des boucantiers?
    Ce cas s’est produit récemment avec Intel, leader des processeurs informatique. INTEL a été obligée de retirer sa nouvelle campagne de publicité parce qu’elle a été taxée de raciste aux Etats Unis. Elle comportait notamment des images de sprinters noirs accroupis au pied d’un blanc. La firme a été obligée de présenter des excuses. La publicité ne sert pas qu’à faire du chiffre d’affaires!!!

    Réponse
  • 16. francka  |  janvier 2, 2008 à 12:11

    Et cette autre pub d’Orange où des enfants tape le ballon non sur un aire de jeu mais sur la route. On ne peut pas distinguer si c’est une rue dans un quartier ou bien une grand voie , mais toujours est-il que dès lors que ce n’est pas sur un aire de jeu, le danger demeure et il ne faudra pas encourager les enfants à s’amuser sur les routes

    Réponse
  • 17. untuch  |  février 12, 2008 à 2:22

    bonne analyse c’est bien que des personnes prennent de bonnes initiatives coe latienne Nadine, j’ai été époustouflé ,félitation,mais je voulais ajouter que le produit est choconut et non tartina ,ce n’est pas de ta faute mais celle de chocodi qui a lancé des produits presque similaires Tartina et choco nut ,bonne analyse.

    Réponse
  • 18. DDjény  |  février 13, 2009 à 3:59

    un bordel politique se resens tjrs dans la population, les personnes les plus influencables sont « les pauvres » certains createurs deviennent très inventif car lorqu’on est démuni on rêve très souvent de richesses, de gloire, de reussite financier… l’on sait que l’école est fichue d’avance, trop long et trop couteux surtout lorqu’on pense à comment se remplir le ventre. donc certaines personnes sans état d’âme préfèrent vehiculer des images langoureuses pour rappeler que la reussite viens qu’en claquant des mains, en devenant une « grande gueule » càd un « boucantier » rien dans le cerveau mais un faible pour le mensonge et l’arnaque, reglons d’abord la crise la suite se vera comme sur des roulette.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


juin 2007
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Follow me


%d blogueurs aiment cette page :